Manteau d'étoiles

Publié le par Burlington

Ceux qui ont lu mes pitoyables haïkus et qui ne connaissent pas encore la richesse de ce mode d’expression pourront, sans attendre que cesse la pluie (comme dirait la très gracieuse Anggun), se rendre là :

Ils découvriront la richesse que peut contenir trois petites phrases avec des petits mots (Ouahh, trop forts ces Japonais).
En plus, ce blog est plein d’infos sur les maîtres du genre (Ouahh, trop forts ces Japonais), et plein d’autres choses.
Evidemment, je prends des risques, après avoir parcouru ce blog vous gausserez allègrement mes vers et vous me couvrirez d’opprobre en me dénonçant à toutes les muses de la poésie, tant pis !
Pour finir voici le petit haïku que m’a inspiré la visite de Manteau d’étoiles (même le titre il le fait, ça m’énerve), et ne riez pas trop fort en le lisant, je pourrai entendre.
Dans le manteau d'étoiles
Quelques phrases murmurées
Mon coeur sourit
Bonne visite et revenez me voir de temps en temps, j’vous raconterai des blagues.

Publié dans Web

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Richard 03/05/2006 21:41

Bon, alors là il faut que je me mette en short, car les chevilles enflent.Blague à part, mon cher Jeremiah merci de ce post, mais franchement il n'y a pas de quoi faire des complexes.J'ai parcouru ce blog, et j'ai retenu ces trois poèmes:En Mars à MontparnasseUne foule s’amasseHélasNuages noirs de l'hiverLe cygne est immobileH5N1Battement d'aile de l'hirondelleRegard vers le cielUne fiente orne mon frontLe second est excellent: ne rien toucher.Le troisième, légèrement retravaillé (il est un peu long) fera un excellent senryû (il y a là-dedans une réjouissante autodérision).Le premier, lui, est absolument splendide. Je vois mal comment parler avec plus de pudeur et en même temps plus de force de l'enterrement d'un ami ou d'un proche (c'est bien ça non?)Bref, l'essentiel pour faire de bons haïkus est là: un oeil (sans doute le  plus important), une plume agile. Le reste n'est qu'une question de technique et, surtout, de travail. Donc, on va sur les sites que je conseille (temps libres, AFH ...), on se retrousse les manches et on continue à écrire, et surtout sans complexes, car la direction est bonne!Amicalement,Richard

Burlington 04/05/2006 17:41

Bon que voilà un réjouissant commentaire qui me donne des ailes ! Je prends bonne de tes conseils Richard, et vais les suivres derechef !